Lors du dernier Vinocamp à Cognac, les participants ont eu l’occasion d’échanger autour de la loi Evin. Réel handicap ou avantage pour la filière viticole ?

Malgré les nombreuses contraintes qu’impose cette loi, les alcooliers arrivent à communiquer et parfois de façon massive. Alors pourquoi pas les vignerons ?

Eléments de réponse avec Arnaud Daphy, fondateur de l’agence Triptiq :