L’agence Sowine publie les résultats de son baromètre annuel sur les tendances de consommation et d’achat de vin en France. Réalisée auprès d’un échantillon de 1111 personnes par l’institut Survey Sampling International, la sixième édition de cette étude met en lumière des amateurs de vin de plus en plus connectés et informés.

S’ils sont encore nombreux (60%) à s’avouer néophytes en matière de vin et de champagne, 75% des Français témoignent d’un véritable intérêt pour cet univers. Ce que l’on pourrait appeler « le complexe français » est cependant toujours d’actualité : pour 65% des Français, il est nécessaire de connaître le vin pour mieux l’apprécier, et pour 70%, il est important de se renseigner avant d’acheter du vin.

Près de la moitié des Français (48%) se déclare intéressée par la gastronomie. Un intérêt qui se traduit, entre autres, par la fréquentation régulière de restaurants : 13% des personnes interrogées s’y rendent plus d’une fois par semaine (une donnée qui s’élève à 24% à Paris). Comme pour le vin, la recommandation de l’entourage est la première source consultée pour choisir un restaurant (59%).
Les sites Internet et les applications mobiles sont force de recommandation pour 15% des Français, alors que seulement 8% privilégient les guides spécialisés.

Pour les Français, les réseaux sociaux doivent avant tout fournir des informations complètes sur un produit en particulier (62%). Ils cherchent également à y découvrir de nouveaux produits (26%) et à partager un avis sur les vins dégustés (14%). En 2015, 37% des Français ont déjà consulté un réseau social dédié au vin et 17% d’entre eux ont acheté un vin qui y était recommandé.

La grande distribution reste en 2015 le circuit privilégié des Français pour l’achat de vin (55%), suivi des cavistes (29%), l’achat direct auprès du producteur (10%) et enfin l’achat de vin sur Internet (6%).

Cette année, les Français sont plus nombreux à avoir franchi le cap de l’achat de vin en ligne : 30% contre 24% en 2014. Si, pour 57%, l’achat de vin sur Internet n’a lieu que quelques fois par an, les grands acheteurs sont plus de 50% à s’approvisionner en ligne au moins une fois par semaine. En tête des freins à l’achat en ligne : la peur de la casse (17%) et le montant des frais de port (14%). À noter que 27% des Français n’ont jamais acheté de vin en ligne car… ils n’y ont tout simplement jamais pensé !

 

Découvrir le baromètre Sowine/SSI sur le site www.sowine.com/barometre