L’université de Sonoma et le Wine and Business Institute publient les résultats de leur étude sur les préférences et habitudes de consommation de vin des Américains. Menée auprès d’un échantillon de 1072 personnes, cette enquête passe en revue les différentes tendances de consommation aux Etats-Unis, l’influence des émissions et séries TV et analyse l’usage des réseaux sociaux.

56% des personnes interrogées déclarent consommer du vin quotidiennement ou plusieurs fois par semaine. Les vins rouges et vins blancs sont les plus appréciés (respectivement 74 et 72%), viennent ensuite les vins rosés (43%), les effervescents (42%), les liquoreux (19%) puis les vins fortifiés (8%).

Seulement 4% des interrogés se déclarent «connaisseurs» ou «experts» en matière de vin, 21% d’entre eux estiment avoir des connaissances supérieures à la moyenne et 18 % se déclarent novices.

L’œnotourisme est une activité importante puisque 58% des consommateurs déclarent avoir déjà visité un ou plusieurs domaines viticoles. La Californie, l’état de New-York et Washington sont les trois destinations viticoles préférées des Américains. L’Italie, la France et l’Espagne forment le podium des destinations internationales.

Smartphone et applications vin

  • 90% des interrogés possèdent un smartphone
  • 26% ont déjà téléchargé une application vin sur leur smartphone. Parmi cet échantillon, Vivino représente 17% des téléchargements, HelloVino 15%, WineSearcher 15% et Delectable 11%
  • 25% utilisent leur smartphone pour choisir du vin
  • 28% utilisent leur smartphone pour obtenir des coupons de réduction
  • 43% utilisent leur smartphone pour vérifier les prix

En résumé, le consommateur américain est à la fois prévisible et contradictoire. Si le chardonnay reste le cépage le plus apprécié aux Etats-Unis, les américains boivent toutefois plus de vin rouge que de vin blanc. Ceci peut s’expliquer par l’influence des films et séries américaines. Suite à la sortie du film Sideways, la consommation de pinot noir a significativement augmenté, mais les Américains n’ont toutefois pas renoncé à leur amour pour les tanins «soyeux» du merlot.

Si beaucoup de consommateurs prétendent qu’ils ne boivent que des vins secs, les statistiques montrent que les vins fruités, légèrement sucrés sont plus largement préférés. Enfin, si les smartphones et les réseaux sociaux font partie des habitudes des consommateurs, seul un petit pourcentage d’entre eux achète du vin en ligne.

Graphiques de l’étude :

Etude_vin_usa_1 profils-vins
raisons
decison
localisation-achat

reseaux-sociaux
 

Source www.winebusiness.com