L’institut de sondage Toluna publie pour la seconde année un sondage sur les foires aux vins. Réalisée pour la magazine LSA, cette enquête revient sur les intentions d’achat de vin pendant la période de septembre-octobre. En voici les principaux éléments :

  • Le vin est l’alcool dont les Français auraient le plus de mal à se priver : 48% des personnes interrogées déclarent qu’elles auraient du mal à se priver de vin, contre 27,1% pour le champagne et 25,1% pour la bière.
  • 36,3% des Français ont l’intention de participer aux foires aux vins début septembre, et au total 69,6% pourraient se laisser tenter sur l’ensemble de la période septembre-octobre (contre 30,4% non intéressés).
  • Ces consommateurs prévoient de dépenser en moyenne 97,05 euros, une somme en augmentation de +4,3%par rapport à 2015.
  • Les vins les plus recherchés sont les rouges (77,1% des acheteurs), très nettement devant les blancs (57,2%) et les rosés (42,9%). 
  • Les bordeaux restent largement en tête des préférences avec 69,2% d’acheteurs (contre 50,9% aux Bourgognes et 47,4% aux autres vins français). Les champagnes et les vins bio (respectivement recherchés par 37,6% et 19,9% des consommateurs) sont en net progrès par rapport à l’an dernier.
  • Les amateurs se tournent d’abord vers des vins de consommation courante (59,2%), plutôt que des vins de garde (47,3%) et des grands crus (43,4%).
  • Les principales raisons de participer à ces foires sont de faire des bonnes affaires (65,9%), d’augmenter sa cave(36,4%), de découvrir des vins rares ou nouveaux (35%) et d’acheter des vins recommandés (30,3%).
  • 76,4% des consommateurs préparent leurs achats avec les catalogues de magasins (49,4%), les avis des proches (31,4%), des recherches sur Internet (24,2%) et des articles de presse (13,6%).
  • 79,6% des personnes prévoient de faire ces achats en grandes surfaces alimentaires, contre 35,5% chez les cavistes et 32,8% les producteurs et coopératives, tandis qu’Internet reste encore minoritaire (14,4%).