Dom Pérignon rebaptise sa gamme Œnothèque par «P2», pour « deuxième Plénitude ». Dès septembre 2014, la Maison de champagne lancera sur le marché français la première expression de cette nouvelle gamme, Dom Pérignon P2-1998.

En effet, pour Richard Geoffroy, il n’y a pas moins de trois phases pour un champagne Dom Pérignon, « trois Prélitudes ».

La Première Plénitude se révèle après un minimum de sept années de maturation sur lies en fonction du millésime. Le vin incarne alors l’idéal d’équilibre de Dom Pérignon, sa plus grande promesse. C’est Dom Pérignon Vintage, la Plénitude de l’harmonie.

La Deuxième Plénitude s’affirme après un minimum de douze années de maturation sur lies. Dans cette fenêtre d’expression, le vin magnifie l’intensité de Dom Pérignon. Il exprime là son envergure, son expansion. C’est Dom Pérignon P2, la Plénitude de l’énergie du vin.

Vient enfin la Troisième Plénitude, après un minimum vingt années de maturation sur lies. Le vin pénètre définitivement dans un nouveau territoire d’expression, où l’épure est bien au-delà du connu. C’est la Plénitude de la complexité.